BAND OF BROTHERS

DELEGATION 2022

DELEGATION TUNNEL TO TOWERS

19-28 septembre 2022

Le 20ème anniversaire de la 1ère prise de contact avec le New York Police Department

TEMOIGNAGES


Cette année marque ainsi le 20ème anniversaire de la première prise de contact avec le New York Police Department mais aussi avec Wilton SEKZER Ces contact sont en fait, la genèse de l'association 911-17.


A travers plusieurs articles, nous revenons sur les souvenirs du 20 ans des premières prises de contact de 911-17.

1er contact à New York: il y a 20 ans!

Le 15 septembre 2002, Laurent, l'actuel Président de l'association, s'envole pour New York, à la rencontre du New York Police Department, suite à l'invitation de la police de New York après l'opération de message de soutien, mais aussi pour pouvoir rencontrer pour la première fois Wilton SEKZER.

Cette première prise de contact augurera la poursuite des actions de l'association.

Ce voyage s'est articulé sur 10 jours, et c'est au cours de cette présence que nous prendrons contact auprès de celui qui deviendra la pierre angulaire de l'association, Monsieur Wilton SEKZER.


La crise sanitaire du COVID, qui paralysa le monde entier, bloqua en 2020 l'action et les échanges de 911-17 avec nos homologues du New York Police Department.

Durant cette crise, plusieurs policiers ont succombé face à la pandémie et, malgré cet océan qui nous séparait, nous avons toujours été proches de nos homologues.


En novembre dernier, l'association a pu renouer ses relations avec le New York Police Department, au cours d'un voyage de reprise de contact, qui s'est soldé par un "YES" concernant la reprise de nos relations et de nos actions associatives.


Ce début d'année 2022, est une renaissance pour nous tous, une renaissance dans nos relations et actions associatives et ce voyage 2022 en sera le point d'orgue.


A travers des reportages et témoignages, nous revenons sur les 20 ans de ce premier contact avec nos homologues newyorkais.

Témoignages, souvenirs

"Ce premier voyage restera une expérience extraordinaire, pleine de souvenirs et de rencontres incroyables ayant permis de fonder sur un solide socle l'association 911-17."

Laurent, Président de 911-17

Jennifer MOLINARO

Témoignage de Jennifer MOLINARO

Jennifer MOLINARO, après la réunion avec Leslie LEON au sein des Community Affairs, fut le premier policier rencontré lors de la première visite en septembre 2002.

Pour les 20 ans de la première prise de contact, Jennifer a souhaité témoigner.

Merci.


Above and beyond the law....a true confession from one of NY's Finest


There are days in law enforcement where you feel useless, invisible and hated.

Other days you might feel needed, indubitable and omnipresent.

On 9/11/01, you felt nothing! I know for me, needing to 'do something,' 'anything,' and 'everything,' never meant more.


In my 22 year career I saw it all and I have many more stories than most could bear to hear.

On 9/11/02, I had no way of knowing that I would soon be face-to-face with a very special soul, forming a bond for life.


Assigned as outside security for 1 Police Plaza, it was not only my job to secure the outer and inner perimeters but to screen all visitors upon entering the building.

I was introduced to a man in broken English who said "Hi from the French Police Officer Laurent JUSTE."

My French was just as broken but I was able to discern immediately that this was not just a random introduction.


Officer was visiting NY to share his Association 911-17 and meet with various law enforcement personnel in regards to their collaborations.

Security was not my official assignment so of all days for me to be positioned in his direction of flight, there I was.

I do not believe in coincidences and I would come to know that Laurent was very similar in thought.


Most people who say, "let's do lunch sometime" are rarely true to their word.

Laurent assured me that he was not most people and that it would happen one day.

He would visit every year to honor 911 in his own way and true to his French promise, we met for lunch the very next year.

Every time he visited NY, he would do his best to arrange his time accordingly to see me even for a few minutes.


We texted, emailed and kept each other in mind throughout our careers for many years.

On those few occasions when our jobs made it impossible to have time off, we still kept that bond protected telephonically.


In 2019, I had the privilege to finally make it to Paris and contacted Laurent in case I was able to meet with him there for coffee.

I so hoped I'd have the opportunity to see where he worked and lived but I was unable to coordinate my train ticket, as traveling through Europe was a bit more difficult than it is in NYC.


As fate would have it though the very next year we met in Las Vegas, of all places. He was visiting with his mother and some colleagues.

Laurent contacted me to relay that they had a medical emergency and might have to cancel our meeting.

More important to me than anything else, was to get both mom and son to a local hospital with minimal wait times, so I did just that.

Indeed, spending time with him was cut short yet again but we vowed the next time would more than make up for it.


Due in the Covid-19 pandemic, and what would be another 3 year wait.

Juste is still 'on the job' in France but his English has evolved and my French, albeit not as much as I had hoped, is still a 911 work in progress.

Our 20 year bond is incredulous to most considering how it was formed, but all I can say to those who do not comprehend this unique relationship, and one I faithfully value, is that they have never known a true connection.


I can say with a full heart that 911 was a day of inconceivable sadness and unknowingly endured many more unthinkable tragedies since. However, it was also a day that would forever unite two very like-minded souls and sharp-witted tongues with a mutual understanding in the only language that really matters. Jen + Laurent = Truth & Trust

I know we both consider ourselves exponentially and eternally blessed.

Témoignage de Jennifer MOLINARO

Jennifer MOLINARO, après la réunion avec Leslie LEON au sein des Community Affairs, fut le premier policier rencontré lors de la première visite en septembre 2002.

Pour les 20 ans de la première prise de contact, Jennifer a souhaité témoigner.

Merci.



Au-dessus et au-delà de la loi .... une véritable confession d'un policier de New York


Il y a des jours dans les forces de l'ordre où l'on se sent inutile, invisible et détesté.

D'autres jours, vous pouvez vous sentir nécessaire, indubitable et omniprésent.

Mais le 11/09/01, vous n'avez rien senti !

Je sais que pour moi, avoir besoin de "faire quelque chose", "n'importe quoi" et "tout", n'a jamais signifié plus.


Au cours de mes 22 ans de carrière, j'ai tout vu et j'ai beaucoup plus d'histoires que la plupart ne pourraient en dire.

Le 11/09/02, je n'avais aucun moyen de savoir que je serais bientôt face à face avec une âme très spéciale, formant un lien pour la vie.



Affectée à la sécurité extérieure du 1 Police Plaza, mon travail n'était pas seulement de sécuriser les périmètres extérieurs et intérieurs, mais aussi de filtrer tous les visiteurs à l'entrée du bâtiment.

J'ai été présentée à un homme dans un anglais approximatif, qui m'a dit "Bonjour d'un policier français, Laurent J.".

Mon français était tout aussi approximatif, mais j'ai pu discerner immédiatement qu'il ne s'agissait pas d'une simple introduction au hasard.



L'officier était en visite à New York pour partager son association 911-17 et rencontrer divers membres des forces de l'ordre suite à la collaboration naissante avec le NYPD.

La sécurité n'était pas ma mission officielle et donc de le croiser ce jour là, était écrit.

Je ne crois pas aux coïncidences et j'apprendrais que Laurent avait lui aussi cette sensation.



La plupart des gens qui disent « allons déjeuner un jour » sont rarement fidèles à leur parole.

Laurent m'a assuré qu'il n'était pas la plupart des gens et que cela arriverait un jour.

Il se rendait chaque année pour honorer le 911 à sa manière et fidèle à sa promesse française, nous nous sommes rencontrés pour le déjeuner l'année suivante.


Chaque fois qu'il visitait NY, il faisait de son mieux pour organiser son temps pour me voir même pour quelques minutes.


Nous nous sommes envoyé des SMS, des e-mails et nous restés en contact tout au long de nos carrières pendant de très nombreuses années.

Dans les rares occasions où nos emplois rendaient impossible le temps libre, nous gardions toujours ce lien protégé par téléphone.


En 2019, j'ai eu le privilège d'arriver enfin à Paris et j'ai contacté Laurent dans l'espoir de le rencontrer pour prendre un café.

J'espérais tellement avoir l'occasion de voir où il travaillait et où il vivait, mais je n'ai pas pu coordonner mon billet de train, car voyager à travers l'Europe était un peu plus difficile qu'à New York.

Comme le destin l'aurait voulu l'année suivante, nous nous sommes rencontrés à Las Vegas.


Il était en visite avec sa mère et quelques collègues.

Laurent m'a contacté pour m'informer qu'ils avaient une urgence médicale et devaient devoir annuler notre rendez-vous.

Le plus important pour moi que toute autre chose, c'était d'amener la mère et le fils à un hôpital local avec des temps d'attente minimes, alors c'est exactement ce que j'ai fait.

En effet, passer du temps avec lui a encore une fois été écourté, mais nous nous sommes juré que la prochaine fois cela serait différent.


Et vient la pandémie de Covid-19, et il faudra encore attendre 3 ans d'attente pour espérer rattraper le temps perdu.

Laurent est toujours en exercice en France mais son anglais a évolué et mon français, par contre n'avait pas progressé comme je l'avais espéré.


Notre lien de 20 ans est impensable pour la plupart, compte tenu de la façon dont il a été formé, mais tout ce que je peux dire à ceux qui ne comprennent pas cette relation unique, et que j'apprécie fidèlement, c'est qu'ils n'ont jamais connu de véritable connexion.


Je peux dire de tout mon coeur, c'est que le 11 septembre 2001 a été un jour de tristesse inconcevable et qu'il a enduré, sans le savoir, de nombreuses autres tragédies impensables.

Cependant, c'était aussi une journée qui unirait à jamais deux âmes très similaires, avec une compréhension mutuelle dans la seule langue qui compte vraiment. Jen + Laurent = Truth & Trust

Je sais que nous nous considérons tous les deux comme éternellement bénis.