Voyager aux Etats-Unis, les formalités.

ACHETER VOTRE BILLET D'AVION
Nos conseils pour l'achat de votre billet d'avion.

Acheter votre billet d'avion

A savoir avant d'acheter un billet d'avion

Comparez le prix et la durée des vols sur un comparateur de vols (skyscanner)


Attention aux frais additifs:

  • + frais de réservation

  • + frais d'enregistrement

  • + fais de paiement

  • + frais pour le bagage en soute

  • + frais éventuels de "snacks/boissons" si rien n'est offert pendant le vol


Pour un voyage itinérant, recherchez des vols multi-destinations, plus économiques que si vous achetez les vols un par un (cochez simplement "multi-destinations" au lieu de "aller-retour")


Sur certains sites, les frais varient en fonction de l’heure de la journée.

Méfiez vous des sites comme Go Voyages et Lastminute.com qui ont ces pratiques.


Avant de procéder au paiement vérifier les noms, la date, les villes de départ, les aéroports (attentions aux aéroports secondaires type Beauvais - au lieu de Paris - qui demandent plus 3H de transit et 30€ de frais)


Pour ne pas vous faire avoir en cas d'annulation de votre voyage, souscrivez une bonne assurance annulation.


Le moment idéal pour acheter un billet d'avion

On vous conseillera souvent d'acheter votre billet "by night" entre minuit et 5h du matin.


Attention à l'IP TRACKING !

Certains sites qui vendent des billets d'avion ont une pratique illégale qui consiste à analyser vos recherches via votre identifiant internet (votre adresse IP) et à augmenter le prix du vol ou du séjour qui vous intéresse, pour vous pousser à l’acheter au plus vite et surtout plus cher !

Vous avez peut-être remarqué un jour, qu'en repérant un vol à 102€ un lundi matin, il passe à 180€ le soir venu.


Voici comment éviter de vous faire avoir :

  • Connectez vous avec votre smartphone et non à votre box WIFI !

  • Faites votre achat en navigation privée

  • Cherchez le meilleur vol chez vous et faites l'achat au bureau, chez votre voisin ou dans un lieu public qui dispose du WIFI

  • Connectez vous à un hotspot WIFI pour faire votre achat

  • Si vous avez à faire de nouvelles recherches ou vérifier le prix, effacez votre historique de navigation avant de vous connecter sur la page.

Vos droits en cas d'annulation d'un vol

Entre les grèves dans les aéroports ou encore l’évolution de l’épidémie de Covid-19 selon les pays, le trafic aérien risque cet été de faire face à des annulations de vols en cascade.

Un règlement européen prévoit des recours si le voyageur est contraint à ne pas prendre son avion.


En cas d’annulation de vol, le remboursement des billets et autres frais annexes est tout de même possible pour les passagers qui décollent ou atterrissent d’un pays de l’Union européenne, de l’Islande, de la Norvège ou encore de la Suisse.

Cela ne concerne que les compagnies aériennes européennes.


UN REMBOURSEMENT TOTAL ET UNE INDEMNITÉ

Si le vol a été annulé par la compagnie aérienne, le voyageur a le choix entre le remboursement total du billet dans les sept jours, ou un autre vol vers la destination finale. Une compensation financière peut également être octroyée si l’annulation du vol a eu lieu moins de deux semaines avant le départ.

Son montant est compris entre 250 euros et 600 euros selon la distance du vol.


UNE INDEMNITÉ EN CAS DE GRÈVE

D’après le règlement du Centre Européen des Consommateurs (CEC), en cas de grève du personnel de la compagnie, c’est cette dernière qui devra verser la compensation. En revanche, s’il s’agit d’une grève du personnel de l’aéroport, la compagnie aérienne n’a pas l’obligation d’indemniser le voyageur.


La réglementation reste la même dans le cas où le voyageur est passé par une plate-forme de réservation telle que Opodo, Kayak ou encore Expedia.

Toutefois, seul le prix du billet sera remboursé et non les frais de dossier ou de commission.


PRISE EN CHARGE DES FRAIS ANNEXES

Les frais annexes tel que les nuits d’hébergement réservées sur le lieu des vacances, peuvent également être remboursées dans la limite de 4500 euros.


Il faudra toutefois persévérer pour réclamer son dû. «Les compagnies n’ont pas de délai de remboursement à respecter.

Souvent, elles jouent la montre pour avoir les consommateurs à l’usure», prévient Raphaël Bartolomé, directeur juridique de l’UFC-Que choisir.


MAJ 03/07/2022